Road trip dans le Northern Territory

18 jours sur la route d'Alice Springs à Darwin en passant par Uluru...

Avant toute chose, prenez vite vos smartphones et téléchargez l’application « WikiCamps Australia ». Cette appli’ indique tous les lieux où vous pourrez camper… gratuitement ! Elle coûte $7,99 AUD (5€) mais promis ça vaut le coup (d’ailleurs, si je n’ai pas toujours indiqué de tarifs pour l’hébergement en-dessous, c’est parce que c’était gratuit, merci wiki !).

J1 : Alice Springs

galeries d’art aborigène / desert wildlife park

Alice Springs, située en plein cœur de l’outback australien, se visite rapidement car la ville n’est pas bien grande, les nombreuses galeries d’art aborigène méritent le coup d’œil !

Le Desert Wildlife Park peut valoir le détour pour observer les oiseaux et espèces locales du Red Centre. Un ranger fait d’ailleurs tous les jours un spectacle avec des rapaces plutôt impressionnants.

Tarifs (année 2017)

Entrée au Desert Wildlife Park : $32 AUD par pers. (20€)

Dans les rues d’Alice Springs

J2 : Alice Springs > Uluru-Kata Tjuta National Park

447km – 5h30

La route est rectiligne et à perte de vue, oui, oui, on est bien en Australie ! On croise de beaux oiseaux, des émus, quelques roadhouses et d’autres voyageurs. Vers la fin, on aperçoit enfin Uluru puis on se dit que tout ce chemin valait le coup après tout !

Petit ému aperçu sur la route

J3 : Uluru-Kata Tjuta National Park

sunrise sur uluru / base walk / cultural centre / sunset sur uluru

Ces deux monolithes rouges sont des sites ancestraux, riches de culture aborigène et de spiritualité.

Leur couleur change au cours de la journée ; inutile de vous dire qu’il ne faut louper le coucher et lever du soleil sous aucun prétexte (attention au froid…). A savoir que la carte distribuée à l’entrée du parc indique les meilleurs points de vue !

A Uluru, on peut faire la « Base walk » en 3h30 pour faire le tour du rocher sacré (je vous déconseille fortement de monter dessus par respect pour les aborigènes).

Non loin du rocher sacré, le Cultural Centre dispose d’un musée qui porte sur la formation géologique d’Uluru, sa faune, sa flore ainsi que sur les Anangu, les premiers habitants de ce territoire.

Tarifs (année 2017)

Entrée au parc national valable 3 jours : $25 AUD par pers. (16€)
Camping Yulara (non-powered site) : $42,50 AUD pour 1 ou 2 pers. (27€)

Coucher de soleil sur Uluru

J4 : Uluru-Kata Tjuta National Park

valley of the winds / walpa gorge

A Kata-Tjuta, on peut faire la randonnée « Valley of the winds » qui dure environ 3h et qui passe au beau milieu des dômes. On se croirait au temps des dinosaures !

« Walpa Gorge » est une autre randonnée, bien plus courte (3/4 d’heure seulement), qui chemine dans une vallée encaissée entre deux dômes vraiment très hauts.

En route pour Kata Tjuta !

J5 : Uluru-Kata Tjuta National Park > Kings Canyon

303km – 4h
kings canyon rim walk

Kings Canyon fait partie du parc national de Watarrka et se trouve à mi-chemin entre Uluru et Alice Springs : autant y faire un petit (dé)tour !

La randonnée « Kings Canyon Rim Walk » dure 3-4h et offre une vue plongeante sur les gorges et le paysage environnant . La balade passe au milieu des roches rouges, près du jardin d’eden et des falaises… et absolument tout est spectaculaire ! (commencez la randonnée dans le sens indiqué sinon vous allez être bloqués en cours de route…).

Tarifs (année 2017)

Camping Resort (non-powered site) : $20 AUD par pers. (12,50€)
Entrée au parc : gratuite

Point de vue de Kings Canyon

J6 : Kings Canyon > Tropique du Capricorne

504km – 6h30
kings creek walk

Avant de reprendre la route, vous pouvez faire une seconde petite randonnée à Kings Canyon. Elle s’appelle « Kings Creek Walk » et ne dure qu’1 heure (mais entre nous, l’autre est 1000 fois mieux !).

Sinon au programme de la journée : de la route, encore de la route ! Et cette fois, en plus des beaux oiseaux et des émus, on croise des dromadaires tout à fait charmants !

Le beau sourire du dromadaire

 J7 : Tropique du Capricorne > Devils Marbles

403km – 4h35
devils marbles

Sur la route, vous croiserez les Devils Marbles qui semblent sortir de nulle part ! Elles se présentent sous la forme d’énormes rochers de granit arrondis (de 50 centimètres à 6 mètres de diamètre) éparpillés à travers une vallée.

On reste sur le site une petite demi-heure seulement mais étant situé sur le trajet de la highway qui lie Alice Springs à Darwin, autant s’y arrêter pour faire quelques photos originales !

Tarifs (année 2017)

Entrée au Devils Marbles : gratuite

Crotte géante Devils Marbles

J8 : Devils Marbles > Daly Waters Pub > Mataranka

663km – 7h30
daly waters pub

Sur la route, vous passerez non loin du Daly Waters pub. Avec un peu de chance, vous y serez pour midi et pourrez vous offrir un lunch (le wrap au barramundi est très bon !).

Quoiqu’il en soit, arrêtez-vous pour visiter l’intérieur car c’est la caverne d’Ali Baba ! On trouve de tout : des soutifs, des culottes, des casquettes, de l’argent,… bref il est rempli de souvenirs de voyageurs et c’est assez original à voir !

Des souvenirs de voyageurs

J9 : Mataranka > Katherine

108km – 1h05
thermal pool / bitter springs / katherine hot springs

Quoi de mieux après plusieurs jours de route que de se relaxer dans des sources naturelles d’eau chaude ?

La source de Mataranka a pour température moyenne 34°C… Sa couleur est turquoise et elle se niche au cœur d’une forêt de palmiers. Après le désert vient l’oasis, oh oui ! A Mataranka, il y a 2 bassins naturels accessibles et sans danger pour la baignade : Thermal Pool (dans un cadre aménagé et assez petit, où l’on peut aussi voir wallabies et paons) et Bitter Springs (dans un cadre plus naturel et plus grand, avec du courant à certains endroits ; pour ça, faites comme tout le monde : prenez une frite ! ou pas…).

A seulement 1h de route, vous pourrez passer un autre bout de la journée à vous baigner dans la petite source naturelle de Katherine. Katherine Hot Springs a pour température constante 32°C et se trouve en plein cœur d’une forêt luxuriante. Par contre, la source étant situé dans le centre ville même de Katherine, il peut y avoir foule… 

Tarifs (année 2017)

Entrée aux sources de Mataranka et de Katherine : gratuite

Thermal Pool à Mataranka

J10 : Katherine > Katherine Gorge

28km – 30 minutes
katherine gorge

Les Katherine Gorge, longues de 30km, sont constituées de 13 canyons aux parois abruptes et rougeoyantes. On peut les visiter en participant à l’une des nombreuses croisières en bateau, en louant un canoé ou tout simplement à pied !

A l’entrée du parc, le Visitor Centre est une bonne étape pour récupérer les informations nécessaires sur les différents chemins de randonnées ou encore sur les lieux où la baignade est clairement autorisée. Car oui le parc est infesté de freshwater (crocodiles d’eau douce) et oui on peut se baigner ! Parait-il qu’ils sont inoffensifs… (mais nous, on n’a pas osé !)

Tarifs (année 2017)

Entrée au parc : gratuite

Katherine Gorge (et ses crocos)

J11 : Katherine Gorge > Kakadu National Park

226km – 3h50
yurmikmik lookout / gunlom waterfall creek

Dans cet itinéraire, l’arrivée se faisant par le sud du parc, il faut penser à acheter le pass d’entrée à Pine Creek.

Le 1er arrêt peut se faire à Yurmikmik, la route n’est pas terrible mais est quand même faisable si vous n’avez pas de 4×4. D’ici, plusieurs sentiers de randonnée sont possibles, comme le « Yurmikmik lookout » qui ne dure qu’une demi-heure.

Reprenez ensuite la route en direction de Gunlom Waterfall creek. Une fois arrivé, je vous conseille de faire encore un petit effort en montant en haut de la cascade car la baignade face à la vue sur le parc national est inoubliable !

Tarifs (année 2017)

Entrée au parc pour 14 jours : $40 AUD par pers. (25€)

Gungurul campground : $6 AUD par pers. (4€)

Gunlom Waterfall Creek

J12 : Kakadu National Park

yellow water / warradjan aboriginal cultural centre / art rupestre aborigène de burrunggui / billabong anbangbang / nawurlandja lookout / art rupestre et sunset à ubirr

La Yellow Water est l’habitat naturel de nombreux crocodiles et oiseaux typiques du Kakadu. Plusieurs croisières sont organisés, de préférence au petit matin ou au coucher du soleil, pour partir à la rencontre de cette faune.

Non loin, se trouve le Warradjan Aborignal Cultural Centre, un centre culturel intéressant qui regorge d’informations sur les modes de vie et traditions des aborigènes qui ont vécu dans cette région.

Et pour continuer avec la culture aborigène, pourquoi pas se dégourdir ensuite les jambes au site d’art rupestre de Burrunggui ? Tout le long de la randonnée de 1,5 kilomètre vous pourrez découvrir des peintures rupestres primitives, comme des figures animales ou spirituelles, et de beaux points de vue.

A côté de Burrunggui se trouve le billabong Anbangbang, où vous aurez peut être la chance d’apercevoir des crocodiles, ainsi qu’une petite marche qui mène au « Nawurlandja lookout » qui offre une superbe vue sur le site de Burrunggui.

Pour terminer la journée, le circuit d’1km sur le site d’Ubirr, qui passe par d’étonnantes formations rocheuses et des fresques datant de plusieurs milliers d’année, conduit à un point de vue époustouflant qui surplombe la vallée ; bref l’endroit idéal pour profiter du coucher de soleil.

Tarifs (année 2017)

Entrée au Warradjan Aborignal Cultural Centre : gratuite

Merl campground : $15 AUD par pers. (9,50€)

Sunset sur la vallée à Ubirr

J13 : Kakadu National Park > Jumping Crocodile Cruise > Litchfield National Park

330km – 4h
bardedjilidji walk / marais de mamukala / jumping crocodile cruise

Avant de reprendre la route, dégourdissez-vous les jambes sur le sentier « bardedjilidji » qui chemine sur 2,5km au milieu de sable et de blocs rocheux surprenants. Et avant de sortir définitivement du Kakadu, faites une halte au marais de Mamukala où vous pourrez dire au revoir aux oiseaux depuis la plateforme d’observation.

Sur la route en direction du Litchfield National Park, vous traverserez l’Adelaïde River, connue pour abriter bon nombre de crocodiles. L’activité phare du coin est de proposer des balades en bateau pour s’approcher des « monstres ». Le principe est simple : les rangers les appâtent avec de bons morceaux de viande accrochés au bout d’une corde et la lèvent au moment où ils approchent (trop facile sinon…) afin qu’ils « jump » ! C’est terrifiant mais fascinant à regarder, je vous le promets !

Tarifs (année 2017)

Jumping Crocodile Cruise : $25 AUD par pers. (25€)

Florence Falls campground : $6,60 AUD par pers.(4€)

Les crocrodiles morts de faim

J14 : Litchfield National Park

florence falls / buley rockhole / greenant creek walk / wangi falls

Au programme du Litchfield NP : baignade, baignade, baignade ! Par chance, les crocodiles n’ont pas élu domicile ici.

Florence falls est tout d’abord visible depuis un lookout quelques mètres après le début du sentier, il suffit ensuite de descendre un escalier pour arriver au pied de la cascade et se jeter à l’eau !

Depuis cette cascade, une marche d’1h30 (allée-retour) mène jusqu’à Buley Rockhole, une série de spas naturels au beau milieu de la forêt. Il y a souvent du monde mais le long de ce sentier, on trouve des bassins équivalents et surtout déserts !

Avant de rejoindre le site le plus populaire du Litchfield, arrêtez-vous à Greenant Creek pour une marche d’1h30 aller-retour qui mène jusqu’au sommet de Tjaetaba Falls, un site aborigène sacré (la baignade y est interdite).

Wangi falls, la cascade la plus large, est populaire du fait de son accessibilité. Il est possible de faire une marche d’1h qui fait le tour des chutes au milieu de la forêt et des chauves-souris ou bien de tout simplement profiter de ce grand bassin pour vous relaxer ! Baignez vous le soir, il n’y a quasi plus personne sur le site et les couleurs sont magiques !

Tarifs (année 2017)

Entrée au parc : gratuite

Wangi Falls campground : $6,60 AUD par pers.(4€)

Bain de couleurs à Wangi falls

J15 : Litchfield National Park

lower and upper cascades walks / walker creek / bamboo creek tin mine

Un conseil : profitez de la matinée pour faire les petites randonnées avant qu’il ne fasse trop chaud ! Le site de Cascades en proposent justement 2 : « Lower Cascades walk » (1h30 aller-retour) et « Upper Cascades walk » (2h aller-retour). La 1ère chemine à travers une forêt tropicale et la seconde grimpe sous un soleil de plomb, mais offre de beaux points de vue !

Un peu plus loin se trouve Walker Creek où vous pourrez vous baigner dans des jolies petites criques, soit à côté du parking soit tout le long de la petite marche de 2h aller-retour qui mène aux emplacements de camping. Vous aurez la chance d’avoir votre piscine naturelle rien que pour vous !

Et si vous le souhaitez, vous pourrez encore découvrir les ruines d’une mine d’étain abandonnée à Bamboo Creek Tin Mine. C’est le dernier site à visiter du Litchfield NP, mais certainement pas le meilleur !

Tarifs (année 2017)

Wangi Falls campground : $6,60 AUD par pers.(4€)

Upper & lower cascades walks

J16 : Litchfield National Park > Berry Springs Nature Park

70km – 45 minutes
tolmer falls / magnetic termite mounds / berry springs nature park

Pour commercer la journée, faites une courte balade vers la plateforme panoramique de Tolmer falls. Cette boucle de 45 minutes chemine à travers un paysage typique du Top End et offre de très beaux points de vue sur les chutes.

Avant de sortir du parc, sortez l’appareil photo au Magnetic Termite Mounds. Ces termitières géantes sont plutôt impressionnantes, certaines pouvant atteindre jusqu’à 2 mètres de haut !

Pour rester dans le thème de la baignade, le Berry Springs Nature Park mérite une halte ! Le parc dispose de 3 bassins de baignade qui sont alimentées par des sources d’eau chaude et ce, sur un parcours de 300 mètres. Les barbecues électriques en libre service y sont nombreux, c’est donc aussi parfait pour une pause lunch. Et pour le dessert, la crazy acres farm proposent de très bonnes glaces à la mangue, yummy !

Tarifs (année 2017)

Entrée au parc : gratuite

Lower pool du Nature Park

J17 : Berry Springs Nature Park > Territory Wildlife Park > Darwin

57km – 43 minutes
territory wildlife park

A moins de 10 minutes de route du Nature Park se trouve le Territory Wildlife Park. Il s’agit d’une réserve naturelle de 400 hectares où se trouve la plupart des espèces animales du Top End : kangourous, buffles d’eau, émeus, reptiles, araignées, chauves-souris, dingos,… Plusieurs chemins balisés vous permettent de faire le tour du parc en toute liberté ou vous pouvez profiter du petit train qui fait des arrêts sur chaque site.

Tarifs (année 2017)

Entrée au parc : $32 par pers. (20€)

Le sourire de la raie manta

J18 : Darwin

waterfront / bicentennial park / marché et sunset de mindil beach

Le centre ville de Darwin, capitale tropicale du Top End, n’a rien d’exceptionnel mais regorge de magasins de souvenirs si vous avez envie de (vous) faire des cadeaux ! Et si vous crevez de chaud, foncez à la page aménagée du Waterfront (les autres plages étant réservées aux crocos et aux méduses…). Vous n’aurez pas votre serviette collée à votre voisin car l’espace est grand, l’herbe est agréable et cerise sur le gâteau, il y a souvent des petits concerts l’après-midi (juste une guitare et une belle voix, rien d’agressif !).

En fin de journée, longez le Bicentennial Park jusqu’à Mindil Beach. Avec un peu de chance, ce sera un jeudi ou un dimanche et vous pourrez profiter de son fabuleux marché. La coutume est de manger un takeaway sur la plage tout en regardant le sunset. Il y a souvent du monde mais ce moment est très conviviale ! Une fois rassasié, déambulez dans le marché à la recherche d’une merveille à acheter ou profitez des concerts gratuits !

Tarifs (année 2017)

Entrée au Waterfront : gratuite

Balade au Bicentennial Park

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *